AUTONOMIE DES SENIORS

>AUTONOMIE DES SENIORS

Rester chez soi malgré tout. C’est le souhait de la plupart des personnes âgées dépendantes. Pas moins de 730 000 bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) sont accompagnés à la maison, contre 490 000 pris en charge dans des établissements spécialisés. Pour ces personnes âgées, les aidants jouent un rôle fondamental, conjoints, enfants, voisins, amis sont directement ou indirectement impliqués dans l’accompagnement de la personne.

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement a pour objectif d’anticiper les conséquences du vieillissement de la population et d’inscrire cette période de vie dans un parcours répondant le plus possible aux attentes des personnes en matière de logement, de transports, de vie sociale et citoyenne, d’accompagnement.

D’après l’INSEE, en 2007, il y avait 86 personnes d’« âge inactif » (c’est-à-dire de moins de 20 ans ou de plus de 60 ans) pour 100 d’« âge actif  » (de 20 à 59 ans). Selon le scénario central de la projection, ce ratio atteindrait 118 en 2060.

D-SIDD et l’autonomie des séniors

Depuis septembre 2016, D-SIDD encadre un groupe d’étudiants du master MIASHS (Mathématiques et Informatique pour les Sciences Humaines et Sociales) pour un travail de TER : « Aménagement du territoire, autonomie et maintien à domicile des personnes âgées ».

Contribuer au Web Diag

Parallèlement à ce travail étudiant, un web diagnostic « Autonomie des séniors» devrait voir le jour dans le courant du premier semestre 2017. Si vous êtes intéressé par ce travail et souhaitez apporter votre contribution, n’hésitez pas à nous contacter.